Menu

Le prix de l'or sous la pression d'un dollar qui continue de grimper

Prix de l'orLe prix de l'or a chuté vendredi, plombé par un dollar porté par les perspectives d'une hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine (Fed) et le commencement dès lundi du programme de rachat d'actifs de la Banque centrale européenne (BCE).

Les cours de l'or ont atteint vendredi leur plus bas niveau depuis le début du mois de janvier, à 1173,44 dollars l'once, après la publication des chiffres de l'emploi américain.
Le prix de l'once d'or a terminé à 1175,75 dollars vendredi au fixing du soir sur le London Bullion Market, contre 1214 dollars le vendredi précédent.

"Les métaux précieux se sont retrouvés de nouveau sous pression car le dollar a repris son ascension face à la plupart des devises", a noté Ole Hansen de Saxo Bank.

Un billet vert fort a tendance à saper l'appétit des acheteurs munis d'autres devises pour les actifs libellés en dollars.

Le taux de chômage aux États-Unis a reculé plus que prévu en février, à 5,5% contre 5,7% en janvier, tandis que le nombre de créations d'emplois a battu les attentes des analystes, selon les chiffres publiés vendredi par le département du Travail.

Ces données sont de nature à alimenter les attentes d'une hausse des taux d'intérêt de la banque centrale américaine vers la mi-2015, ce qui rendrait le dollar plus rémunérateur.